Sign up to our newsletter:

La biodiversité a l’école du quartier

Volume 6 Number 2 - October 2009
Réjane Brun

English: Biodiversity at the local school

Spanish: Biodiversidad a los escuelas locales


Résumé

Le nouveau Jardin Botanique de Bordeaux s’implante en 2003 dans un quartier ouvrier de la Ville. Dès la construction, les éducateurs du Jardin Botanique travaillent avec les écoles du quartier, ponctuellement dans un premier temps, puis très vite mettent en place des projets annuels et communs à toutes les structures scolaires. L’équipe du Jardin Botanique et les enseignants des écoles du quartier travaillent ainsi en étroite collaboration. Il naît une véritable dynamique très positive pour les enfants. D’année en année, les projets deviennent plus ambitieux scientifiquement et scénographiquement. Tous les ans, ils sont mis en valeur dans le Jardin ou les salles d’exposition, ce qui permet aux parents mais aussi aux riverains et aux bordelais d’être sensibilisés aux différentes notions abordées, et en particulier à celle de la biodiversité, sous-jacente à chaque projet. Aujourd’hui, ce sont les enseignants qui demandent des projets traitants de biodiversité et des enjeux écologiques de notre siècle.


Etat des lieux

En 2003, la Ville de Bordeaux a ouvert un nouveau Jardin Botanique dans un quartier
populaire. L’arrivée de cette structure scientifique, n’était pas forcément bien acceptée par la population qui avait, à cette époque, d’autres besoins en terme d’infrastructures.
Très vite, l’équipe pédagogique du Jardin Botanique a travaillé avec les écoles du quartier. Ce dernier est classé Réseau de Réussite Scolaire (RRS, anciennement ZEP (Zone d’Education Prioritaire)) par le Ministère de l’Education, définissant ainsi une zone où la grande majorité de la population connaît des difficultés sociales, économiques et culturelles.

Historique

Dès la mise en oeuvre du Jardin, soit en 2002, les enseignants des écoles se sont adressés individuellement au Jardin Botanique, pour des animations ponctuelles. Le thème répondait bien souvent aux demandes du programme scolaire. Par différents biais, il était possible d’aborder la notion de biodiversité, mais ceci restait diffus. Dans tous les cas, les themes abordés ont toujours été définis en étroite collaboration avec les enseignants. Ceci a dès le début signifié que nous n’étions pas dans une démarche de « consommation » (il est en effet important de préciser que les animations sont gratuites pour les écoles de Bordeaux). De plus, nous obligions les enseignants à avoir un projet. C’était pour nous l’assurance que l’animation « dirigée » allait s’intégrer dans une démarche pédagogique à plus long terme, d’autant plus profitable pour les enfants. Puis nous avons commencé à construire des projets de plus en plus longs. Enfin, en 2005 et à l’initiative des responsables du RRS, tous les représentants des écoles primaires se sont retrouvés autours d’une table avec ceux du Jardin Botanique pour évoquer un projet annuel commun à toutes les structures.

Principe

Ce projet existe par la rencontre de deux projets qui se rejoignent:

  • Celui des enseignants, qui ont comme objectifs:
    o    d’améliorer les résultats et les parcours scolaires des élèves,
    o    de leur permettre de construire des savoirs et des conduites scientifiques en observation directe,
    o    d’entamer une réflexion sur le respect de la plante et de l’environnement. –
  • Celui du Jardin Botanique, dont les objectifs sont ceux définis par le BGCI :
    o    montrer l’incroyable diversité du règne végétal et apporter connaissance des principales menaces et les conséquences des disparitions d’espèces
    o    faire comprendre la complexité des relations que les plantes ont développées avec leur environnement
    o    montrer l’importance des plantes dans notre vie : économiquement, culturellement et esthétiquement
    o    faire connaître l’environnement local dans son contexte global
  • Enfin, un objectif commun aux deux entités :
    o    d’amener les enfants à s’approprier un lieu appartenant à leur quartier.


Chaque acteur connaît les objectifs et les contraintes de chacun. Le projet est défini et validé par tous en début d’année et inclut un bilan final et quelques intermédiaires. Ceci permet de garder le contact avec les enseignants sur le fond du projet, de répondre à leurs interrogations, de les accompagner et surtout, de maintenir une dynamique.

Le thème choisi, un calendrier est mis en place :

  1. Trois rencontres au Jardin Botanique. Elles permettent de rencontrer les enfants, de leur présenter le projet, d’en discuter avec eux et de créer un lien. Ce sont les moments où l’on va les amener progressivement à observer, à comprendre et à s’approprier. C’est à partir de ce que les enfants auront vu et appris au Jardin qu’ils pourront faire leurs recherches en classe.
  2. Une rencontre en classe, où les élèves présentent l’état d’avancement de leurs recherches, posent des questions pour éclaircir certains points… Le fait d’aller dans leur classe est important pour les enfants. Le lien entre leur école et le Jardin se renforce.
  3. Une rencontre commune avec toutes les classes au Jardin. Un grand jeu sur le thème de l’année est organisé. Tous les enfants sont mélangés et répartis en équipe.
  4. L’inauguration de l’exposition, rassemblant les enfants et leurs parents ainsi que les élus municipaux et les représentants de l’Inspection d’Académie.


Thèmes

Depuis 2005, 5 classes du quartier de 5 écoles différentes (soit environ 125 enfants) participent chaque année au projet. Les enfants appartiennent au cycle 3 et ont donc entre 8 et 11 ans.

 

Années
scolaires
Thèmes
Réalisations des enfants
 2005/2006Les plantes médicinales
(action sur le système cardio-vasculaire, les bronches…)
Utilisation des plantes, intérêt de protéger la biodiversité
  • Dépliant commun remis à tous les enfants
  • Panneaux explicatifs dans le Jardin
 2006/2007Les plantes alimentaires
(plantes aromatiques, sucrières…)
Utilisation des plantes, impact des cultures, intérêt de protéger la biodiversité
  •  Dépliant commun remis à tous les enfants
  • Panneaux explicatifs dans le Jardin
 2007/2008

Les adaptations des plantes
(plantes aquatiques, plantes des dunes…)
Notion d’écosystème, biodiversité

  •  Dépliant commun remis à tous les enfants
  • Panneaux explicatifs dans le Jardin
  • Exposition de 4 mois au Jardin
 2008/2009  
Les arbres : la clé de détermination
(20 arbres du quartier)
Biodiversité à l’échelle d’un quartier
  •  Clé de détermination remis à tous les enfants
  • Exposition de 4 mois au Jardin
 2009/2010 
Les espèces envahissantes
Notion d’écosystème, la biodiversité en danger
 Projet d’une exposition intégrée dans celle du Jardin Botanique sur le même thème


Impact sur les partenaires, les enfants et le quartier

D’année en année, les thèmes deviennent plus complexes et le travail réalisé par les
enseignants et les enfants plus élaboré.

Au moment du bilan du dernier projet, les enseignants ont avoué avoir « beaucoup souffert » cette année, car le thème était ardu et très scientifique. Mais ils avaient apprécié l’approche ludique. Ils ont de ce fait souhaité repartir sur un thème aussi complexe pour 2009/2010, qui couvre les notions de biodiversité et d’écosystème. Si l’équipe du Jardin Botanique avait proposé ce thème pour les premiers projets, nul doute qu’elle n’aurait pas eu d’écho favorable. Mais après des années de travail en commun, d’évolution de la part des interlocuteurs, une certaine dynamique s’est installée et ces personnes ont envie d’aller plus loin.

Certains ont trouvé l’exercice très intéressant car ils se sont retrouvés dans la même situation d’apprentissage que les enfants. Ces derniers ont alors perçu le projet d’une manière différente et se sont réellement investis.

Le fait de permettre aux enfants d’exposer leurs réalisations pour le grand public donne de la valeur à leur travail. Détenteurs d’un savoir acquis au jardin et au cours de leurs recherches, ils sont en situation de transmission de connaissances vers d’autres enfants mais aussi et surtout, vers des adultes.

Le message passe ainsi beaucoup mieux vers les parents, les amis du quartier. Le fait de laisser les réalisations sur une longue période de temps, les incite à revenir souvent.

Conclusion

Les enfants du quartier et par extension leurs parents, se sont vraiment appropriés le Jardin Botanique de Bordeaux. Grâce à ces projets, le Jardin Botanique participe à la sensibilisation et l’éducation des habitants d’un quartier à des notions de biodiversité. C’est un travail qui ne peut se faire qu’avec l’appui et l’investissement du corps enseignant, qui accompagne énormément les enfants et qui mobilise les familles. D’ailleurs, depuis maintenant deux ans, des projets similaires ont été initiés, toujours dans le quartier, avec des enfants de maternelle (cycle 2, 3-6 ans). Les enfants sont des vecteurs privilégiés pour montrer l’importance de la biodiversité, sa complexité et l’importance de sa préservation, à l’échelle internationale, nationale et d’un quartier.


Summary

The new Bordeaux Botanical Garden was established in a working-class part of the city in 2003. Since its inception, educators have been working with schools in the neighbourhood. While activities were very site-specific in the early stages, joint annual projects have been initiated rapidly at all school levels.  The staff of the botanic garden and the school teachers have worked in close collaboration. They have generated a particular dynamic which has had a very positive effect on the schoolchildren. Year by year, the projects have become more ambitious from a scientific point of view.  Furthermore, the projects are gaining in popularity among local residents allowing the parents to appreciate their children’s activities and to become more aware of the various themes dealt with, in particular the concept of biodiversity that underpins every project.  Today, it is the school teachers who are requesting projects tackling biodiversity and ecological challenges of our century.

Resumen

El año 2003 en una área popular de Bordeaux se inauguró el Jardín Botánico de esta ciudad. Desde su inicio el personal de educación ha estado trabajando con los profesores de las escuelas locales. Inicialmente las actividades eran muy especificas en cuanto al sitio, con la colaboración estrecha del personal del Jardín botánico y los profesores mismos, los proyectos anuales se han incorporado rápidamente a todos los niveles escolares. De esta manera se ha generado una dinámica particular que ha tenido un efecto muy positivo en los estudiantes. Año con año, los proyectos se han tornado mas ambiciosos dentro del marco científico. Al mismo tiempo que se han hecho mas populares entre los habitantes del área; y uno de los resultados a enfatizar, es que los padres aprecian y se hacen mas concientes las actividades creativas de sus hijos estudiantes, sobre todo en el concepto de la biodiversidad que es la esencia de cada uno de los proyectos. Hoy en día, son los profesores escolares quienes solicitan proyectos que atañen a la biodiversidad y los retos ecológicos de nuestro siglo.




Réjane Brun
Responsable du service éducatif et évènementiel
Jardin Botanique de Bordeaux
Esplanade Linné / 33000 Bordeaux
France
E. mail : r.brun@mairie-bordeaux.fr